FICHE INTERPRÈTE


MC5

Formation : 1964 (57 ans)
Pays d'origine : Etats-Unis


Biographie

MC5 (Motor City Five) est un groupe de rock américain, souvent considéré comme précurseur du punk rock et du hard rock. Formé en 1964 à Détroit, États-Unis, alors que ses membres fréquentent encore l'université, le groupe se séparera en 1972.

Réputé pour ses performances scéniques explosives, le groupe eut pourtant une carrière professionnelle assez courte et fut rapidement oublié par ses contemporains. Souvent cité comme influence majeure par les groupes punk de la fin des années 1970, il acquit toutefois plus tard un statut de « groupe culte » qu'il conserve encore aujourd'hui. Leur morceau le plus connu, Kick Out The Jams, a été repris par de très nombreux artistes.

L'histoire du MC5 commence par une amitié entre deux lycéens américains, tous deux chanteurs et guitaristes, Wayne Kramer et Fred Smith. Passionnés très tôt par le rock 'n' roll naissant, ils forment, encore adolescents, chacun leur propre groupe de rock. Devant les nombreuses défections de musiciens qui préfèrent se concentrer sur leurs études universitaires ou rentrer dans la vie active, les membres les plus décidés des deux groupes unissent en 1964 leurs forces au sein de The Headhunters (les Chasseurs de Têtes).

Fort d'un succès local bientôt suffisant pour qu'ils puissent vivre de leur musique, les musiciens engagent comme bassiste le jeune Rob Derminger. Le jeune Rob est un ami du frère de Wayne Kramer, impliqué dans la scène beatnick de Détroit. Rebaptisé Rob Tyner, celui-ci propose de changer le nom du groupe en Motor City 5 (en référence à Détroit, surnommée « la ville de l'automobile » et dont l'économie repose entièrement, à l'époque, sur cette industrie, ainsi qu'au groupe à succès Dave Clark Five). Mais Rob Tyner décide finalement de quitter les MC5, la veille d'un concert, à cause de ses difficultés à apprendre la basse.

Début 1965, Rob Tyner réintègre pourtant le groupe, mais cette fois en tant que chanteur. À cette époque, la plus grande partie des membres du MC5 sont encore des étudiants, et le groupe ne joue que des reprises, ce qui n'empêche pas sa musique, très énergique et inspirée du rock 'n' roll comme du free jazz, d'attirer un public de plus en plus nombreux.

En 1966, le MC5 fait la connaissance de John Sinclair, poète hippie et leader du White Panthers Party, chroniqueur et fondateur d'un journal underground, condamné plusieurs fois pour possession de marijuana. Plus amateur de jazz que de rock, ce dernier accepte néanmoins de devenir leur « guide » au sein de son association underground Trans-Love Energies. Très impliqué à l'extrême gauche, le bassiste Michael Davis a une grande influence sur le groupe, dont les concerts deviennent très provocateurs : appels à la révolution, meurtre simulé du chanteur. Les MC5 commencent également à consommer des quantités importantes de drogues, notamment du cannabis et du LSD.


Discographie

Album LP 12"


©2005-2021 Discology - Tous droits réservés